Tags

, , , , , , , , , ,

L’histoire du Maroc est manipulée dans ses moindres détails pour justifier la légitimité du pouvoir en place (classé 119eme au passage, régime autoritaire selon http://en.wikipedia.org/wiki/Democracy_Index). Nous élèves du système marocain avons appris au collège les glorieuses vies de Mohammed 5 et de Hassan 2 (avec des notes et des examens dessus), on nous a fait croire que le Maroc a 1200 ans d’existence, et que avant Idriss 1er, il n’y avait que des tribus sauvages. Même l’islam au Maroc, ce n’est pas Idriss 1er qui fût le premier à le ramener dans notre pays, mais o9ba ibno nafi3 100 ans avant, mais lui n’étant pas d’intérêt pour le pouvoir actuel, on ne juge pas necessaire de savoir de qui il s’agit. De plus, les idrissides n’ont jamais regné sur tout le maroc (actuel) puisqu’il y avait les deux autres royaumes de berghwata (region de tamesna entre Salé et Safi), et le royaume de Nekor (RIF).

Image

Même pendant les temps modernes, les alaouites n’ont jamais vraiment régné sur tout le Maroc, et le blad siba se révoltait constamment, l’exemple le plus connu étant celui de Bouhmara (traité de tous les noms dans les livres d’histoire) ou encore la révolte des tribus amazighes sur Fes en 1912 qui a contraint le sultan Hafid a solliciter l’aide de la France (bizzare?!).Encore plus récent, Hassan II et son opération écouvillon pour tuer l’armée de résistance, ou ses exploits au Rif en compagnie d’oufkir sont méconnus d’un grand nombre de nos compatriotes.

Image

L’histoire est donc bien évidemment biaisée et réecrite par ceux qui ont le pouvoir en cours et essayent de faire “gober” leur version à travers tout les moyens dont ils disposent, que ce soit les medias, les pseudo-intellectuels, les manuels scolaires..Mais malgré toute ma critique, le système marocain a le mérite de donner à l’élève un minimum de bagage (bien choisi certes), ce qui n’est pas le cas du marocain qui est allé dans le système francais, et qui doit soit être vraiment intéressé et chercher tout seul, soit être poussé par ses parents pour découvrir l’histoire de son pays..Au niveau culturel, notre pays est inimaginablement riche que ce soit au niveau oral ou écrit.

Image

Si les marocains ne sont pas unis par le roi,la religion,la langue ou le football, ils le sont toutefois par les traditions ancestrales ,les contes, la musique. La mort de Mohammed Rouicha en est un exemple concret,ou des marocains de tous les horizons ont salué cet artiste et avoué avoir aimé sa musique (l’article annonceant sa mort à atteint un nombre record de commentaires sur hespress). Les contes sont aussi les mêmes dans plusieurs régions, avec quelques petites différences bien entendu. Les poésies, la 7al9a, les contes des f9ih dans des villages un peu partout, tout ce folklore alliant amazighs et arabisés, juifs et musulmans,andalous sahraoui méditeranéens (oui bon vous avez lu la nouvelle constitution :D) fait de notre pays un vrai puits largement non exploité et qui cache plusieurs surprises qu’il vaut mieux découvrir et apprendre à aimer que de se concentrer sur les differences…P.S: On pourrait aussi largement parler du problème d’analphabètisme, mais ceci ne touche pas vraiment la question, j’ai donc essayé de me concentrer sur la maroc “utile” (celui du tgv et du tramway,selon les critères de Lyautey ,pas celui de Tinghir et Anfgou )